Le Mur de l’Atlantique et les bunkers de Cayeux

      Il y a le blockhaus du Hourdel, emblématique et imposant. D'autres se sont fait plus discrets, fondus dans l'architecture de la ville actuelle ou enfouis dans le sable des dunes. Cayeux-sur-mer compte un nombre important de bunkers construits par l'armée du Troisième Reich pendant la seconde guerre mondiale.

Bunker du Hourdel Cayeux-sur-mer

      Eléments constituants du Mur de l'Atlantique, ils étaient pensés comme un rempart contre un débarquement des Forces alliées. Répartis sur tout le littoral, de la Norvège à la frontière franco-espagnole, construits en béton armé, de nombreux ouvrages ont résisté au temps.

       A Cayeux, un ensemble important de plusieurs constructions est visible à proximité du phare de Brighton. Situés dans une zone naturelle soumise à un arrêté de protection de biotope, les bunkers, embase de radar, casemate et autres vestiges de béton ont été dégagés avec précaution, un circuit aménagé par les services municipaux, aidés de bénévoles. Des visites guidées sont régulièrement organisées par la Maison de la Baie, en partenariat avec la ville, le syndicat mixte baie de Somme et l'association Rando-Nature.

Reportage et visite -passionnante- avec Olivier Buffet, guide de la Maison de la baie :

Infos pratiques pour des sorties programmées ou des visites sur demande : sur le site de la Maison de la baie.